Actions de la Commission Environnement

Dès la création de l’UTMB en 2003, une des préoccupations de l’événement fût l’impact du passage des traileurs sur l’environnement.

­    2003-2005 : nos réflexions et nos actions déjà significatives pour l’environnement nous poussent en
­    2006 à créer une « Commission environnement », dirigée par Jean-Claude Marmier. Des études, menées par des étudiants EPGM de l’Université de Savoie mettent en évidence des pistes d’amélioration que nous essayons de mettre en oeuvre.

JC Marmier nous a quitté le 24 juillet 2014 dans la montagne qu'il aimait tant ....

­    2008 : rédaction de la Charte environnementale Espace Mt-Blanc et étude : « l’éco-responsabilité des événements sportifs par Maël Besson (exemple UTMB)
­    2009 : Charte développement durable et manifestations sportives avec Direction départementale de la Jeunesse et Sports Haute-Savoie
­    2010 : étude d’impacts > Mathieu Buré
­    2011 : mise en place d’une « brigade verte ».
­    2012 : Plan Energie Climat territorial de la Communauté de communes de la Vallée de Chamonix Mt-Blanc.
­    2013 :
o    étude d’impacts par Céline Michaux et Raphaël Chenal (EPGM)
o    guide des mesures de réparation/remédiation
o    mise en place des référents environnement
o    déploiement des Ambassadeurs de l’Environnement.
­    2014 : Convention UTMB/Asters/Université de Savoie
­    2015 : COP 21 > «  recueil des initiatives remarquables et innovantes du sport français dans la lutte contre le dérèglement climatique ».
­    2016 : poursuite des actions engagées :
o    Recrutement de 2 référents et 20 ambassadeurs
o    Etude des impacts sur le parcours et communes traversées : 450 km reconnaissance parcours ; cohabitation avec les locaux et les Réserves naturelles : refugistes, 98 alpagistes rencontrés, Asters ; optimisation des transports, co-voiturage, produits éco-responsables
o    Gestion des déchets : 40000m D+ en 6 jours pour nettoyage des sentiers avant et après l’événement par les ambassadeurs de l’environnement, sensibilisation des trailers, accompagnants, spectateurs,
o    Aux ravitaillements : suppression progressive de tout ce qui n’est pas développement durable.
­    Réhabilitation des sentiers >
•    2015 : col du Bonhomme et sentier du Porassey à La Thuile (Italie).
•    2016 : ZH de la Sausse, chemin du Curé, sentier de la Gittaz (Beaufortain).
•    2017 : création d'un chemin au Lac Vernet pour éviter le passage des randonneurs et traileurs en Zone Humide (Italie), aménagement d'un chemin entre Trient et les Jeurs afin d'éviter un passage routier(Suisse); création d'un chemin d'accès aux Pyramides calcaires (Italie), etc
•    2018 et suivants : nous avons en prévision de réaménager la dernière partie de la montée au col du Bonhomme (3 ans), retrouver un chemin perdu de la Via Alpina (Italie); créer une passerelle sur la Durnan en Suisse afin de faciliter et sécuriser le passage des randonneurs et des traileurs en cas de forte crue ou de laves glacières de la Durnan; travailler sur le chemin du col du Tricot, montée du vallon de Chavannes, etc ...

Nous sommes à l'écoute de tout ce qui peut valoriser l'image du trail sur les 3 pays autour du Mt-Blanc et cherchons constamment à valoriser ces territoires.

Nous portons également une attention toute particulière à la réduction de notre empreinte carbone, essayant d'optimiser les transports en commun ou par le co-voiturage ...

Nous réduisons au maximum l'utilisation de plastiques jetables et essayons d'éduquer les trailers, les accompagnants et les spectateurs.

Nous cherchons des fournisseurs de produits régionaux, utilisons un maximum de produits locaux en Suisse comme en Italie.

Toutes ces actions ont été reconnues par la COP 21 et sont qualifiées comme étant « des initiatives remarquables dans la domaine du sport».

Nous travaillons dans le cadre du "GESI" (grands événements sportifs internationaux) avec une vingtaine de structures sportives afin d'essayer d'être toujours plus en conformité avec les valeurs de Développement Durable que nous défendons.

Plus d’info ? Vous pouvez valider tout cela sur le site de l'UTMB, rubrique "Environnement".

Une dernière chose, tous les travaux que nous réalisons sont effectués par des bénévoles, quelquefois nécessairement accompagnés de professionnels de l’art !